Dussert Gerber

Edition du 29/11/2016
 

LE CHATEAU DE LAMARQUE

Patrimoine

Château de LAMARQUE

Jolie forteresse médiévale aux grandes murailles dont les murs les plus anciens datent du XIe siècle. Aristocrates, chevaliers et maréchaux se sont succédés dans ce haut lieu historique jusqu’au Comte de Fumel qui l’acheta en 1841, c’est son descendant direct Pierre-Gilles Gromand d’Évry qui l’habite aujourd’hui avec son épouse Marie-Hélène.


Tous deux consacrent leurs soins attentifs aux 600 barriques du chai où s’élève un authentique cru bourgeois supérieur. Ce beau vignoble de Haut-Médoc (en restructuration 7500 pieds/ha) compte 35 ha de vignes sur un terroir composé de graves garonnaises du quaternaire. “Nous modifions l’organisation de nos vendanges, nous explique Pierre-Gilles Gromand, dorénavant, nous finissons la récolte des Merlots manuellement afin de les préserver au mieux. Les Cabernets-Sauvignons sont vendangés à la machine et les Petits-Verdots, qui représentent 12% du vignoble, sont ramassés à la main. Nous ne cherchons pas l’économie, nous avons pour objectif de rentrer le meilleur. La nouvelle trieuse optique que nous avons achetée a été installée juste avant les vendanges 2012 et ainsi nous avons pu en profiter. Nous réglons la machine pour obtenir un tri sévère en gagnant du temps pour préserver au mieux la fraîcheur des raisins. Auparavant, nous avions 8 personnes qui triaient manuellement et l’appréciation était humaine, alors que le tri optique ne transige pas.” L’encépagement est réparti de 45% de Cabernet-Sauvignon, 45% Merlot et 10% Petit-Verdot. Les vignes de 40 ans, taillées en Guyot double, bénéficient d’une culture raisonnée. Les vendanges vertes assurent aux plus belles grappes de mieux s’épanouir, et l’effeuillage, un ensoleillement maximal. La vinification est supervisée par Éric Boissenot. Avant la fermentation alcoolique, des saignées sont effectuées sur chaque cuve afin d’obtenir une meilleure concentration. Celles-ci sont vinifiées séparément et donnent naissance à un vin de saignée, un excellent Rosé dénommé Noblesse. Les meilleures cuves constitueront le Grand Vin Château de Lamarque. - Château de Lamarque 2012 : une belle réussite. Beaucoup plus puissant que le 2011, un vin sur le fruit, ce qui est notre signature, liée à notre méthode de vinification. Un vin volumineux. - Château de Lamarque 2011 : c’est une “main de fer dans un gant de velours”, il est structuré a des tanins présents mais fins, il est solide avec une longue persistance, enrobé, soyeux, avec beaucoup de chair. Avec de jolis arômes de fruits noirs, c’est un vin facile mais d’un bon potentiel de garde. - Château de Lamarque 2010 : une très grande réussite, un vin très aromatique aux notes de myrtille et mûre, un grand vin de garde, de couleur rouge sombre. D de Lamarque doit son nom au donjon de Lamarque. C’est le second vin du Château de Lamarque, qui présente un peu moins de complexité et de puissance, il séduit par sa souplesse et sa fraîcheur aromatique, un vin plus apte à être dégusté dans sa jeunesse. L’autre cru bourgeois de la propriété, Château Cap de Haut, est issu d’un vignoble mitoyen dans la même appellation Haut-Médoc. Les 11 hectares de vignes d’une trentaine d’années d’âge moyen sont plantées sur un joli terroir très graveleux du quaternaire. Château Cap de Haut : coloré, très classique, ferme, très équilibré, tout en nuances, au nez dominé par le cassis et la framboise mûre, de bouche ample et complexe.

   

LE CHATEAU DE LAMARQUE

Pierre-Gilles et Marie-Hélène Gromand d'Évry

33460 Lamarque
Téléphone : 05 56 58 90 03
Télécopie : 05 56 58 93 43
Email : lamarque@chateaudelamarque.fr





> Le palmares des vins


CLASSEMENT LANGUEDOC ET ROUSSILLON
e_languedoc_roussillon.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CORBIERES
ÉTANG DES COLOMBES (bl)
CASCADES (bl)
GRAND CAUMONT
GRAND MOULIN (r)
MARTINOLLE-GASPARETS (bl)
2 ANES
AURIS (Bl)
FONTFROIDE
LALIS
SAINT-MICHEL LES CLAUSES
CAMBRIEL (bl)
GRAND-ARC
MATTES-SABRAN
VIGN. CAMPLONG
SPENCER LA PUJADE
MINERVOIS
FITOU
CABARDES
BARROUBIO (bl)
FABAS (bl)
BERTRAND-BERGÉ (bl)
PÉPUSQUE
CLARMON
HERBE SAINTE
VIEILLE (Pic-Saint-Loup) (bl)
PAUMARHEL (bl)
VILLEPEYROUX
AGEL
CAVAILLES
GRAND GUILHEM
PECH-D'ANDRÉ (bl)
AUGUSTINS (Pic-Saint-Loup)
CAPRICES
OUPIA
TERRES GEORGES
LA GRAVE (bl)
ZUMBAUM TOMASI (Pic-Saint-Loup)
(CENTEILLES)
COTEAUX-DU-LANGUEDOC
SAINT-CHINIAN
FAUGERES
MIRE-L'ÉTANG (bl)
MAS DU NOVI (bl) (r)
PEYREGRANDES (F) (bl) (r)
FAMILONGUE (bl)
SAINT-MARTIN-CHAMPS (bl) (r)
CAVE ROQUEBRUN (bl)
L'ESCATTES
METEORE (F)
CLOS BELLEVUE
CLOTTE FONTANE
ESTABEL CABRIÈRES (bl)
GUIZARD
SAUVAIRE
DEVEZE MONNIER
GRANDES COSTES
MARMORIERES
BOUSQUETTE
REYNARDIÈRE (F)
ARGENTEILLE
(CROIX CHAPTAL (r))
COTES-DU-ROUSSILLON
VDN
DIVERS
DAUMAS-GASSAC (bl)
PLAINE-HAUTE (Muscat)
CASA BLANCA (bl)
MAIRAN (IGP) (bl)
MAS ROUS (bl)
Mas de MADAME
MOULINES (IGP)
TERRES DE MALLYCE
SERRES (Malepère)
ANTECH (Limoux)
DOM BRIAL
BARTHE (IGP)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CORBIERES
(LONGUEROCHE)
MINERVOIS
FITOU
CABARDES
(ROUDENE)
COTEAUX-DU-LANGUEDOC
SAINT-CHINIAN
FAUGERES
ARGENTIES
(VALAMBELLE)
MAS de CYNANQUE
COTES-DU-ROUSSILLON
VDN
DIVERS
(CLOS SAINT-GEORGES)
RIVES-BLANQUES
ENCANTADE



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CORBIERES
(TRILLOL)
(BORDE-ROUGE)
(ROQUE-SESTIERE)
MINERVOIS
FITOU
CABARDES
COUPE-ROSES
(ENTRETAN*)
(SAINT-JACQUES D'ALBAS)
COTEAUX-DU-LANGUEDOC
SAINT-CHINIAN
FAUGERES
(COSTEPLANE)
(MAS NUY)
PECH DE LUNE
(FONTAINE-MARCOUSSE*)
(LA VERNÈDE)
COTES-DU-ROUSSILLON
VDN
DIVERS
LE SOULA
(Philippe NUSSWITZ*)
PIÉTRI-GIRAUD

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château BOUTILLON


“J’ai repris le projet passionnant de mon grand-père Louis Filippi qui a créé cette propriété dans les années 1960, nous raconte Anne-Sophie Gillet. Comme je reprends la propriété, j’ai décidé de renouveler le graphisme des étiquettes, le style était un peu vieillot, je modernise, un trait plus léger pour les contours du château. Pour les vins, le style du Château Boutillon reste le même, mais nous faisons quand même deux nouveaux lancements : un Bordeaux 2015 très porté sur le fruit et la fraîcheur, un vin plus facile à boire, de consommation courante, et une micro cuvée. En 2014, en effet, nous avions des lots de Merlots exceptionnels et nous est venue l’idée de les valoriser dans une bouteille 100% Merlot qui va sans doute s’appeler Luigi en hommage à mon grand-père. Nous réaménageons le chai progressivement pour faciliter le travail. Nous avons fait une nouvelle plantation d’un hectare de Merlot en Juillet dernier et travaillons les vignes avec un suivi Terra Vitis (nous allons bientôt être certifié), cela correspond à notre démarche environnementale qui consiste à moins utiliser de produits chimiques. Nous sommes suivis par la Chambre d’Agriculture qui nous conseille quant à la façon de bien mener notre vignoble.” Toujours au sommet avec ce superbe Bordeaux Supérieur Prestige 2012, élevé en fûts de chêne, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de bouche pleine et riche, aux nuances de fruits des bois, d’épices et de cuir, puissant et savoureux, non encore à maturité. Le 2011 mêle concentration aromatique et souplesse, aux arômes d'épices et de griotte, avec, en bouche, ces nuances de senteurs de fruits confits et de sous-bois, d’excellente évolution, à déboucher sur un rôti de magrets de canards ou une dinde farcie au boudin blanc. Beau 2010, parfumé, aux connotations de cassis et d'humus, ferme et persistant, un vin gras, bien corsé, aux tanins puissants et mûrs, qui associe charpente et distinction, de belle évolution comme le prouve le 2006, de bouche pleine et riche, aux notes de fruits des bois et de fumé, savoureux, aux tanins soyeux. Le Bordeaux Supérieur cuvée Traditionnelle 2012, de couleur grenat, avec des notes de petits fruits à noyau et d’épices, fondu en bouche, charpenté et harmonieux. Joli rosé Manou 2014, de belle teinte, tout en nuances d’arômes (rose, fraise), de bouche élégante.

Anne-Sophie Gillet

33540 Mesterrieux
Téléphone :05 56 71 41 47 et 07 81 31 64 95
Télécopie :05 56 71 32 21
Email : contact@chateau-boutillon.fr
Site personnel : www.chateau-de-boutillon.fr

Château BOVILA


Le château surplombe la vallée du Lot, sur un terroir argilo-calcaire blanc type champenois et de marnes du tertiaire lacustre d’une superficie de 12 ha. Les vignes, plantées à plus de 250 m d’altitude, bénéficient d’une exposition sud-ouest sur les crêtes et plateaux du Quercy. Remarquable Cahors les 4 Clochers 2013, pur Malbec, nouvelle cuvée qui est le reflet du patrimoine historique local car elle s’inspire de la présence de quatre églises au sein de la commune de Fargues, appelée “commune aux quatre clochers”. Le vin possède sa propre spécificité, charnu, aux tanins biens fermes, au nez complexe dominé par la cerise et le musc. Exceptionnel Cahors Prieuré de Bovila 2012, 100% Malbec, toujours, élevé en fûts de chêne durant 12 mois,qui doit son nom au prieuré de Bovila cité au XIVe siècle comme propriété du prieur de Catus puis des clarisses de Cahors, typé, classique, ferme et épicé, de couleur profonde, structuré, ample, avec des tanins riches et qui se fondent bien, des arômes de fruits bien mûrs (cassis, griotte...), un vin gras, charnu, au nez subtil où se devinent la prune et les épices, de très bonne évolution, qui demande une cuisine savoureuse comme, par exemple, un rôti de veau farci aux truffes ou un civet de marcassin. Le Château de Bovila Vin Noir du Diable 2011, 100% Malbec, élevé en fûts de chêne neufs durant 18 mois, de très belle robe d’un grenat profond, aux arômes de fruits rouges avec des notes fumées subtiles, corsé et très équilibré, ample et tannique, est un vin de garde qui se marie parfaitement avec un jambonneau aux lentilles ou un rôti de veau farci aux truffes. Le Cahors Malbec 2014, sol argilo-calcaire, vinification traditionnelle (sans filtration ni collage systématique), élevage en cuves béton durant 12 mois), a des tanins enrobés, un vin harmonieux, dominé par le cassis et les sous-bois, parfait sur omelette aux truffes ou une cuisse de canard confite.

Pascal et Olivier Pieron
Scea P.-O. Pieron - Rouffiac
46700 Duravel
Téléphone :05 65 36 54 27
Télécopie :05 65 36 44 14
Email : vignoblespieron@orange.fr
Site personnel : www.chateau-de-rouffiac.com

Château SAINT-HILAIRE


C'est à partir de 1982 qu'Adrien Uijttewaal débute la plantation de vignes, dont la production sera vinifiée en cave coopérative. Puis, il développe peu à peu son vignoble. Le 1995 est le premier millésime vinifié directement à la propriété sous les conseils de Jacques Boissenot. Le vignoble représente alors une surface de trente hectares. A partir du millésime 2003, son cru est reconnu Cru Bourgeois. A compter du millésime 2006, il commercialise la production issue des vignes situées à Queyrac sous la marque Château Gemeillan, reconnue Cru Bourgeois à partir du millésime 2009. Plusieurs autres achats de vignes portent ses propriétés à quelque 50 ha. Coup de cœur pour ce Médoc Cru Bourgeois Château Saint-Hilaire 2012, au nez où s’entremêlent des notes d’épices et de fruits rouges mûrs, un vin structuré, d’une bonne longueur en bouche, riche, très complexe, d’excellente garde. Remarquable 2011, très séduisant, au nez persistant et subtil à la fois, avec, au palais, des notes de petits fruits cuits (cassis, griotte) et de musc, aux tanins bien fondus, à déboucher sur des cailles grillées ou une poitrine de veau farcie jardinière.  Le 2010 est charnu, tout en nuances aromatiques, coloré, aux tanins puissants, au nez complexe où domine le cassis, d’excellente évolution comme le 2009, de belle robe soutenue, bouche puissante, fin mais corsé, parfumé (griotte, humus...), un vin où l’intensité s’allie à la souplesse, bien typé comme on les aime. Le Médoc Cru Bourgeois Château Gemeillan 2012, complet, puissant et équilibré, est charnu, au nez dominé par la prune, la fraise des bois et la truffe, de bouche fondue mais bien présente. Le 2011, légèrement épicé comme il se doit, de couleur profonde, avec cette structure délicate, aux senteurs où prédominent le cassis et les sous-bois, est un vin généreux et charmeur.

Adrien Uijttewaal
13, route de la Rivière
33340 Queyrac
Téléphone :05 56 59 80 88
Télécopie :05 56 59 87 68
Email : chateau.st.hilaire@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateau-st-hilaire.com

CHATEAU LA GALIANE


Le Château La Galiane doit son nom au Général Anglais "Galian" qui depuis ce lieu commandait les troupes anglaises pendant l'occupation de l'Aquitaine au XVe siècle. Exploitation familiale depuis plusieurs générations, sa superficie de 5 hectares plantée de 45 % de Merlots, 50 % de Cabernets Sauvignons et 5 % de Petits Verdots présente un parfait équilibre, très classique et traditionnelle de l'appellation Margaux. Le vignoble est réparti sur des croupes de fines graves. Cultivé de père en fils, les vins de La Galiane ont une belle couleur rubis et sont finement bouquetés, très harmonieux et suave en bouche avec des tanins fins et élégants, ces vins possèdent une belle aptitude au vieillissement. Château Charmant possède des ceps de vigne centenaires et le vignoble de 5 hectares est implanté sur des croupes de fines graves à galets abondants et labouré. les vendanges sont faites à la main, la cuvaison est longue afin d'extraire tous les parfums et le vin est élevé en barriques durant 12 mois. Le Château Charmant produit un vin coloré, aromatique, très complexe et élégant, parfaitement équilibré, charpenté et souple à la fois qui s'épanouit superbement en vieillissant.

Christiane Renon
14, rue Alfred de Luze
33460 Soussans
Téléphone :05 57 88 35 27
Télécopie :05 57 88 70 59
Email : chateaulagaliane@vinsdusiecle.com
Site : chateaulagaliane


> Nos dégustations de la semaine

Cédric VINCENT


Domaine de petite taille 5.35 ha perché sur les hauteurs du village. Plus connu à l’étranger que dans sa propre région en raison de son activité de conseil sur Beaune durant 7 ans, qui lui ont ouvert de nombreuses portes… Cédric Vincent se considère comme un artisan vigneron suivant une démarche environnementale et de qualité sans revendiquer aucun label.
Il propose ce Beaujolais rouge Vieilles Vignes 2011, de robe intense, bien parfumé (fruits frais, humus...), développe ampleur et rondeur. Excellent Beaujolais blanc Vieilles Vignes 2012, médaille d’Or Grands Vins du Beaujolais 2014, classique et parfumé, au nez caractéristique de poire fraîche, tilleul et d’amande, qui allie rondeur et nervosité, à déboucher aussi bien à l’apéritif que sur un bouquet de langoustines.

272, chemin de Marduy
69400 Pouilly-Le-Monial
Tél. : 06 75 04 77 42
Fax : 08 26 69 19 83
Email : vins@cedricvincent.com

Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château de MAYRAGUES


Le Château compte 13 ha de vignes, dont les plus anciennes ont plus de 60 ans. Des chambres d’hôtes sont disponibles dans le Château médiéval, classé Monument Historique.
Leur Gaillac rouge Les Mages 2013, Braucol et Cabernet-Sauvignon, élevé en fûts de chêne, classique, de robe pourpre soutenu, d’une belle concentration, aux notes de griotte mûre, de prune et d’épices, est un vin qui allie harmonie et richesse  (11,50€).
Plus rond, le Gaillac rouge Les Mages 2014, de belle couleur, ample et parfumé, est corsé, aux tanins enrobés, un vin harmonieux, dominé par le cassis et les sous-bois, bien typé comme le Gaillac blanc doux 2014, très aromatique (pêche, aubépine), de couleur jaune d’or, au nez d’agrumes et de pain grillé, est très séduisant par sa persistance.

Famille Geddes

Pascal PAGET


Un petit domaine situé dans le parc naturel des Bauges, soit 3,30 ha en culture raisonnée. Travail des sols, pas d’utilisation d’insecticide et traitements des maladies adaptés toujours dans une exigence quotidienne d’un réel respect de l’environnement.
Excellent Apremont 2013 blanc, de jolie robe dorée, très équilibré, d’une belle harmonie, tout en fruité et en finesse, souple, aux arômes de noisette (4,90 e). Le Chignin-Mondeuse rouge 2013, de bouche ronde et persistante, de jolie robe, tout en arômes (cerise, violette), à la fois fruité, souple et riche (4,90 e). Très joli Chignin blanc 2013, médaille de bronze Vignerons Indépendants 2014, de robe d’un bel aspect jaune et or, de bouche harmonieuse, bien charpenté, généreux, d’une grande richesse aromatique, à un prix défiant toute concurrence (4,60 e). Tout en nuances, le Chignin Bergeron blanc Prince de Chignin 2013, épicé comme il se doit, tout en structure et parfums, avec des nuances de noisette et de rose, un vin sec et souple à la fois, fondu en bouche, tout en ampleur (7,40 e).
Goûtez encore le Vin De Savoie rouge cuvée du Cray 2013, souple, fruité (3,80 e), et ce Vin De Savoie rouge Les Tortueux fûts de chêne 2011, corsé, de bonne bouche avec ces notes très caractéristiques et persistantes de fumé et mûre (6,10 e).


> Les précédentes éditions

Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015

 



Château PÉROUDIER


Domaine des HAUTS PERRAYS


Château FONTBONNE


Château FILHOT


Château de BEAUPRÉ


Clos TRIMOULET


A. MARGAINE


Château TRIANS


De SOUSA et Fils


Château TROTTE VIEILLE


Château BOUTILLON


Château CLOS de SARPE


Domaine Bernard PETIT & Fille


Château PLANTIER ROSE


Clos BELLEFOND


Château de VALOIS


Domaine SERGUIER


Château BELLEVUE-FAVEREAU


PHILIPPONNAT


Château LE DESTRIER


Domaine La MEREUILLE


Domaine de L'OLIVETTE


Château PENIN



DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


CHATEAU DE BEAUREGARD


DOMAINE GOURON


DOMAINE DE LA RENAUDIE


CHATEAU VALGUY


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


SCEA CHATEAU DAVID


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


DOMAINE DE BELLEVUE


DOMAINE DE L'AMAUVE


CHATEAU BECHEREAU


CHATEAU LA GALIANE


CHARLES SCHLERET



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales